Du pain pour la routeGaudet Stephane

Déjà décembre et la fin de notre 125e anniversaire. La revue Notre-Dame-du-Cap aura fait preuve en 2017, comme elle le fait depuis tant d’années, de fidélité et d’audace! L’écrivain français Charles Péguy a écrit qu’« Une revue n’est vivante que si elle mécontente chaque fois un bon cinquième de ses abonnés. » Notre audace ne cherche pas à mécontenter qui que ce soit, bien au contraire! Mais à trop éviter les sujets qui pourraient choquer, à trop s’autocensurer par crainte de déplaire, on finit par ne rien dire. Une revue vivante, c’est une revue qui suscite des débats, qui fait réfléchir, qui va plus loin, fait voir des aspects d’une question qu’on n’avait pas envisagés. Malgré cela, les lettres et courriels que nous recevons sont à 99% positifs. On est loin des 20% de mécontents dont parle Péguy!

Cette fois-ci encore, comme le veut une tradition désormais bien établie, ce numéro de décembre contient un calendrier de l’année qui vient. Le calendrier vous informe des fêtes liturgiques, civiques et des journées mondiales reconnues par la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) dans l’Ordo que celle-ci publie chaque année, et que nous suivons fidèlement. De superbes photos, prises en différentes saisons par des photographes talentueux, illustrent le calendrier. 

Notre numéro de décembre n’est pas seulement un calendrier, si beau soit-il. Vous y trouverez aussi quelques articles pour nourrir votre foi. Et si on associe souvent le numéro de décembre à Noël, il n’y a pas que la fête de la Nativité du Seigneur en ce dernier mois de l’année. Le 8 décembre, on fête l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, et le 12, c’est Notre-Dame de Guadalupe, patronne des Amériques. Un magazine qui a pour nom Notre-Dame-du-Cap ne peut passer sous silence ces deux grandes fêtes. C’est pourquoi le père André Dumont nous offre un de ses magnifiques textes poétiques dont il a le secret, un texte sur Marie qui peut aussi être chanté pour la solennité du 8 décembre. 

Le mois de décembre, c’est aussi l’avent, l’attente. Notre chroniqueuse Sylvie Thibault aborde ce thème et toute la gamme des émotions par lesquelles on passe lorsqu’on attend. 

Si décembre n’est pas que Noël, c’est bien sûr aussi Noël! Ce qui revient immanquablement chaque année risque toujours de finir par perdre sa saveur; nous avons donc demandé au théologien Normand Provencher, o.m.i, de nous rappeler à quel point l’Incarnation est un événement sans pareil dans l’histoire de l’humanité et du monde. 

Et c’est animés de cette foi en Jésus le Christ, Seigneur et Sauveur de ce monde, que nous poursuivrons notre travail en 2018. Quelle belle mission que celle de nourrir la vie spirituelle de nos lecteurs en leur offrant des textes qui informent, font réfléchir et font du bien! Que notre magazine continue d’être pain pour la route, voilà le but visé par l’équipe de Notre-Dame-du-Cap.

logo PDF