Marie, mon espérance

Marie, ô mon espérance, tu es ma paix!

Quand je t’appelle, je pense à toi, ô Marie

j’éprouve tant de joie que mon cœur en est ravi!

Si jamais un chagrin vient troubler mon esprit,

il fuit dès que je prononce ton nom.

Sur la mer du monde,

tu es l’étoile bienheureuse qui conduit mon esquif.

 

Sous ta garde je peux vivre et mourir…

Oui, tu es ma  Mère,

car tu es la Mère de mon Dieu;

que pourrais-je craindre, ô Marie,

si tu m’aimes?

 

Reine puissante sur le cœur de Dieu,

si tu veux nous sauver,

dis seulement que nous sommes tes fils,

et Dieu aura pitié de nous.

 

Saint Alphonse de Liguori