En public comme en privé

ÉDITORIAL par Stéphane Gaudet, rédacteur en chef

          Novembre 2022

Je me souviens qu’à un spectacle de la Saint-Jean il y a quelques années, l’animateur Guy A. Lepage avait dit dans son discours  : «  Mon Québec, je le veux laïque en public et ce que vous voulez en privé.  » Beaucoup de chrétiens chez nous se sont accommodés de ce modus vivendi. Or, reléguer la croyance religieuse à la sphère strictement privée est contraire à la foi chrétienne.

Jésus a dit  :
«  Vous êtes la lumière du monde. […] Que votre lumière brille aux yeux des hommes, pour qu’en voyant ce que vous faites de bien, ils rendent gloire à votre Père qui est dans les cieux  » (Matthieu 5,14 et 16).

La laïcité, c’est l’État qui n’a aucune religion et n’en favorise aucune. Aussi, que l’Église ne contrôle pas l’État, pas plus que l’État ne contrôle les Églises. C’est l’État qui est laïque, pas la société, car dans celle-ci, toutes les croyances et incroyances peuvent s’exprimer librement, en public comme en privé, dans le respect des lois. Ainsi, la laïcité ne signifie pas que les croyants doivent se taire sur la place publique.

Dans l’histoire, beaucoup de chrétiens ont lutté contre l’esclavage, l’apartheid, et de nos jours, pour la paix, la justice, l’écologie, contre la peine capitale, la torture… La foi n’est pas seulement une relation intime entre mon âme et Dieu, ni rendre un culte à Dieu entre quatre murs. Les chrétiens sont des citoyens qui peuvent participer au débat public et prendre position sur les enjeux, selon leurs principes et leurs valeurs plutôt qu’en les mettant de côté.

Toutefois, le risque de devenir de simples militants nous guette. Il ne faut jamais perdre de vue notre ancrage dans le Christ, qui doit nous animer et nous soutenir dans nos engagements. Il faut toujours revenir à la Parole, pas à des idéologies, à des programmes politiques ou à des modes, pour y puiser inspiration et courage.

«  Restez attachés à moi, comme moi je reste attaché à vous. Un rameau ne peut pas porter de fruit par lui-même, sans être uni à la vigne; de la même façon, vous ne pouvez pas donner de fruits si vous ne demeurez pas unis à moi  » (Jean 15,4).


MESSAGE IMPORTANT

Veuillez prendre note qu’à partir du 1er janvier 2023, nos tarifs d’abonnement augmenteront à :
26$ pour un an au Canada;
46$ pour deux ans au Canada;
30$ US ou 40$ CAN pour un an aux États-Unis;
42$ CAN pour un an dans les autres pays;
10$ pour un an pour la version numérique.

Fondée en 1892 par le bienheureux Frédéric Janssoone, o.f.m.

Magazine d’information religieuse et de vie spirituelle, publié 10 fois l’an, en association avec la mission du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

  • Abonnement
    (819) 374-2441 poste 173

  • Rédaction
    (819) 374-2441 poste 170