LE CRI DE LA TERRE par Ghislain Bédard

Le Jour de la Terre,
           fête chrétienne?


Cri de la terre01Le calendrier liturgique traditionnel regorge de fêtes de saints exemplaires et de solennités qui scandent les moments forts de la vie de Jésus, mais aucune de ces fêtes ne propose de célébrer avec ferveur la beauté de la Création, autre bible où nous pouvons lire aussi les traces de Dieu. Cela dit, il faut savoir qu’au Canada, la publication qui présente le calendrier liturgique officiel de l’Église catholique ajoute à celui-ci des dates importantes d’origine séculière. Comme le Jour de la Terre, tenu le 22 avril chaque année.

Alors, dans nos milieux, pourquoi ne pas donner à cette journée internationale une teneur chrétienne, en faire une occasion inouïe de célébrer notre «maison commune», de faire valoir toute initiative qui met en valeur la richesse de la vie sur Terre et qui agit en faveur de sa protection et de son respect?

Conseils et bonnes idées

Avec le projet Ça commence par moi, Julien Vidal, jeune trentenaire français, choisit, après ses études et un engagement humanitaire, de prendre une autre direction : il se lance le défi de tester pendant un an 365 manières de réduire son empreinte écologique et de vivre autrement. Il a choisi de partager son expérience sur le Web (site, blogue, vidéos, etc.) et dans un livre (Seuil, 2018) qui présentent autant de façons simples «de changer le monde à l’échelle de l’individu selon ses talents, ses disponibilités, ses moyens». Cet homme inspirant propose des idées à portée de tous, un projet porteur d’espoir: cacommenceparmoi.org 

Jérémie et Andréa, jeune couple de Québec, ont décidé, après leurs études, de suivre leur rêve de partir à l’aventure tout en menant un mode de vie soucieux de la planète. Inspirés par le minimalisme, philosophie qu’ils ont à cœur et qui les amène à « vivre heureux avec moins », ils poursuivent leurs périples en livrant leurs trouvailles et réflexions sur le blogue Les Mins: deux minimalistes en voyage, qui traite autant d’alimentation, de consommation responsable, de simplicité que de transport durable. Le site de ces globetrotteurs fourmille de bonnes idées, de conseils judicieux pour tous et respire la joie de vivre : lesmins.blog  

Prolonger les festivités 

Les initiatives du genre se multiplient: n’en voilà qu’un aperçu. Et ce 22 avril pourrait s’éterniser... car chaque jour devrait être célébration de la vie sur Terre! Aussi, pour être conséquent, je vous annonce que les festivités se prolongeront avec la présentation de deux autres initiatives, cette fois-ci collectives, dans le prochain article. D’ici là, joignons-nous aux célébrations!